Chaque dimanche soir, depuis presque deux ans, je note sur un petit bout de papier (format A7), les moments agréables les plus marquants de la semaine.
Cela m’invite à me concentrer sur ce que j’ai vécu en me focalisant sur ce que j’ai aimé, ce qui a été agréable et ce qui est important pour moi (car un papier format A7, c’est si petit 10,5 x 7cm, qu’il me faut choisir).
Pas si facile au début, pas tant la sélection que de me limiter à ce qui m’avait réjouie. En effet, il est plus courant de partager ses tracas, de mémoriser les difficultés, les désagréments.
Cette gymnastique mentale est vite devenue une source de plaisirs.
Comme il est bon de se poser pour savourer ce qui éclaire ma vie, ce qui me fait vibrer !
Une fois ces quelques souvenirs écrits, je plie le papier en 4 et le glisse dans mon pot de contentements.
Histoire de marquer les saisons, je change de couleur de papier.

Coup de blues, perte de sens ?
mon pot est là pour me rappeler tant de belles choses vécues, éprouvées.
Et j’ai découvert que c’est aussi un extraordinaire journal de vie car en fait les moments importants de l’année y sont rassemblés, en vrac.
Certains diront que regarder uniquement ce qui va bien déforme notre vision du monde…
qu’en est-il quand on se concentre sur ce qui va mal ?
A toi de jouer…

Crée ton pot de Gratitude

7
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de

Chère Corinne, depuis quatre ans je pratique à petit pas cette écriture quotidienne. Ma volonté, faire vibrer mon intuition pour me faire renaître et être complètement moi. En effet, pas toujours facile, quand des évènements désagréables assombrissent la journée, de repérer ce qui a été positif. Je remarque avec du recul que même ces embuches ont ouvert de formidables opportunités. J’ai au moins cinq carnets coloriés de cette positive attitude envers moi-même et par conséquent envers les autres, pour être plus juste. A très vite ma chère Corinne. Sophie

isabelle

Corinne, j’ai peu de temps, c’est ma pause repas , et viens de t’adresser un mail.
Et je suis la première à commenter.
Merci pour ce beau cadeau que tu me fais, alors oui rassembler en quelques mots ce qui a été un avènement marquant positif dans sa semaine, ne peut que m’aider à conscientiser le POSITIF et SEMER DES GRAINES DE POSITIF , DE JOIE ET permettre aux vieux schémas neuronaux de s’éteindre pour laisser place à des neurones plus vivants, et vitaux.

MERCI